STRATEGEEK

Le blog sur l'actualité du wargame sur table

Clash of Wills

pic1421651_t[1]

Mayfair Games, éditeur plutôt irrégulier de wargames, vient de sortir la simulation d’une importante bataille de la guerre de sécession, Shiloh. Ce jeu a pour titre complet « Clash of Wills – Shiloh 1862 ». Un des concepteurs du jeu est Martin Wallace, bien connu des joueurs de plateau, mais aussi des wargameurs pour ses productions précédentes (notamment « Gettysburg » et « Waterloo » chez Warfrog, ou plus récemment « A few Acres of Snow » chez Treefrog). Notons aussi que l’illustrateur du jeu est Don Troiani, célébrissime outre-Atlantique pour ses remarquables peintures et dessins mettant en scène » the American Civil War. »

Un peu de contexte…

Rappelons brièvement qu’après leurs déboires de l’année 1861, les forces de l’Union lancèrent en février 1862 une offensive à l’ouest, dans le Tennessee. Menés par le général Grant, les nordistes remportèrent des succès initiaux notables, contraignant l’armée du général Johnston à rechercher le combat malgré son infériorité numérique.

Au début du mois d’avril 1862, les sudistes, profitant d’un terrain particulièrement difficile,  parvinrent à surprendre l’armée yankee dans ses campements et faillirent bien la vaincre. Mais les nordistes, en parvenant à conserver leurs lignes de communication ouvertes, reçurent in-extremis par le fleuve Tennessee les renforts qui leur permirent de retourner la situation et de remporter la victoire.

Voilà une situation que l’on peut qualifier d’alléchante ! Et je vois d’ailleurs déjà dans vos yeux l’envie de vous y frotter… Seule vous retient encore une légitime incertitude quant au matériel… Alors, que trouve-t-on dans cette boîte pour rejouer cette baston sanglante ? Eh bien ma foi, le matériel est assez abondant. Jugez plutôt..

  • 4 cartes couleur cartonnées formant le plateau de jeu
  • 2 paquets de cartes Commandement
  • 2 cartes d’ordre
  • 12 dés (6 bleus and 6 gris)
  • 2 planches de pions
  • 44 unités d’infanterie (25 nordistes, 17 sudistes, 2 optionnelles)
  • 7 unités de cavalerie (2 nordistes, 1 sudistes, 4 optionnelles)
  • 9 unités d’infanterie vétérans (5 nordistes, 4 sudistes)
  • 2 unités de cavalerie vétérans (2 sudistes)
  • 4 Leaders (2 nordistes, 2 sudistes)
  • 2 ordres de bataille (1 nordiste, 1 sudiste)
  • 2 marqueurs navires
  • 1 livre de règles en couleurs

Bon, eh bien, maintenant que vous savez tout, ne restez pas plantés là ! Les Yankees dorment encore, profitez-en… Votre meilleure arme pour le moment ? Votre carte bancaire, bien sûr…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le décembre 19, 2012 par dans Guerre de Sécession.
%d blogueurs aiment cette page :