STRATEGEEK

Le blog sur l'actualité du wargame sur table

C.R. ASL Valor of the Guards 15

IMG_1803Stalingrad, 24 octobre 1942, la 6ème armée allemande est aux prises avec la 62ème armée soviétique, les combats de rues font rage, chaque bloc est âprement disputé… Bon, voilà pour la situation générale, petite introduction nécessaire pour planter le décor de notre dernière session de jeu sur un scénario ASL tiré du module historique Valor of the Guards.

Perfected in Battle est le 15ème scénario de cette boîte qui en comporte 17 ainsi que 4 campagnes. Il oppose les Russes et les Allemands sur deux magnifiques cartes représentant un Stalingrad en ruine. Le scénario se joue en 6 tours sur une petite partie de la carte nord. Une quinzaine de squads et quelques pièces d’artillerie de chaque côté vont se disputer quelques usines et bâtiments fortifiés proches de la Volga. Si le Soviétique possède de l’OBA (artillerie hors carte), un lance flamme et quelques charges de démolition, l’Allemand dispose quant à lui de pillbox et autres mines malicieusement dissimulées.

Carte nord, le scénario se joue dans la partie délimitée.

Carte nord, le scénario se joue dans la partie délimitée.

Les conditions de victoire sont simples, encore ne faut-il pas les oublier en cours de jeu, chaque bâtiment a son importance, les bâtiments détruits (rubbles) également. Le joueur russe doit impérativement prendre le bâtiment central contrôlé par l’allemand en début de jeu, ainsi que 4 autres hexagones de bâtiment détruits ou non. Attention toutefois, le Russe doit impérativement garder le contrôle de ses propres bâtiment, sinon c’est l’échec.

Le joueur Allemand se place à l’ouest et le Russe…à l’est, dos à la Volga.

Zones de placement initiales.

Zones de placement initiales.

La matinée de jeu sera consacrée à la relecture des règles spécifiques au module ainsi qu’au setup, tâche toujours difficile et cruciale si on ne veut pas une fin prématurée du scénario. Nicolas (APrat79 sur le forum ASL Côte1664), joueur expérimenté qui détient plus d’une centaine de partie d’ASL jouera les Russes, les Allemands revenant au jeune newbie ASL que je suis.

Placement initial de chaque camp.

Placement initial de chaque camp.

Tour 1, les conditions de vent sont testées, pas de phase de ralliement, on entre dans le vif du sujet… à mes dépends. L’Ordre de Bataille (O.B.) russe comporte en effet un lance-flammes qui habilement placé (et ce fut le cas) peut occasionner d’énormes dégâts. Celui-ci est très efficace contre les hex adjacents mais aussi contre les hex à deux hexagones car la protection du terrain est ignorée…oups, j’avais oublié ce petit point de règles… Bref, mon meilleur leader (9-1) et un squad en font les frais. Ma partie est mal engagée…

Le Russe place deux canons à chaque étage de ce bâtiment fortifié.

Le Russe place un canon à chaque étage de ce bâtiment fortifié.

Les deux premiers tours vont être très difficiles, le joueur russe progressant rapidement. Le bâtiment central est pris relativement vite. Les renforts allemands du quatrième tour sont attendus avec une vive impatience. Les conditions de victoire sont atteintes par le Russe au troisième tour ce qui oblige l’Allemand à effectuer un mouvement de contournement au sud afin de prendre un des bâtiments dans la zone de contrôle initiale russe. La situation au centre reste tendue et la progression est lente. La chance tourne et le joueur russe casse ses deux canons à deux tours d’intervalle. L’OBA aura été absente tout le long de la partie. Le canon allemand aura quant à lui fait son job… avant d’être pris par l’adversaire.

Les derniers tours seront très tendus, le Russe cherchant à récupérer ses bâtiments pris par l’Allemand, ce qu’il parviendra à faire lors de son dernier tour ! Mais c’est au centre que se jouera finalement la partie, l’Allemand se jetant à corps perdu en Close Combat (combat rapproché) dans deux de ses bâtiments perdus afin de reprendre les points de victoire nécessaires au Russe. Si le premier combat tourne à l’avantage du Russe qui parvient à conserver sa prise, le second en revanche permet à l’Allemand de remporter la partie, qui se jouera comme souvent à ASL, au dernier jet de dés.

Victoire Allemande donc, après 10 heures de jeu. Nicolas a manqué de chance avec son OBA qui aurait pu faire très mal à la défense allemande, il aurait dû logiquement l’emporter. Mes bâtiments fortifiés au sud m’ont permis de tenir suffisamment longtemps pour arracher cette victoire. Très belle partie, acharnée jusqu’au bout, ce qui participe aussi au succès d’ASL.

 

Quelques liens pour en savoir plus sur Valor of the Guards : la fiche chez l’éditeur Multi-Man Publishing ainsi que sur Boargamegeek. Valor of the Guard est toujours disponible en boutique (uniquement, car le jeu est épuisé chez l’éditeur) au prix de 49 euros chez Hexasim.

Publicités

Un commentaire sur “C.R. ASL Valor of the Guards 15

  1. solea
    novembre 17, 2014

    Scénario compliqué pour le russe je trouve. Et très dicey. Si l’OBA russe ne fonctionne pas, c’est chaud pour le russe, je trouve. En tout cas, un scénario pur urbain : faire tomber une place forte.

    Chouette CR !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le novembre 9, 2014 par dans ASL, MMP, Seconde Guerre Mondiale, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :