STRATEGEEK

Le blog sur l'actualité du wargame sur table

Ouverture : Waterloo 1815 Fallen Eagles (Hexasim)

Sorti depuis quelques semaines maintenant, Waterloo 1815, la Chute des Aigles est un jeu de niveau régiment/bataillon de la célèbre bataille, disponible en français ou en anglais.

En plus de la présentation éditeur insérée ci-dessous, Walter Vejdovsky, l’auteur du jeu, a tourné une vidéo de présentation dans la célèbre Tric-Trac TV, nul besoin d’en dire plus, avant d’y avoir joué.

La Chute des Aigles propose une vue détaillée mais jouable de la bataille. L’accent est mis sur le moral, l’attrition et l’engagement des formations (division et corps) au moment opportun, plutôt que sur le chrome tactique. L’ordre de bataille détaillé et l’échelle du jeu permettent aux joueurs d’entrer dans l’action. Le système offre une résolution rapide mais réaliste des combats.

Un nouveau système a été créé et les tables de combat ont été testés par rapport aux résultats historiques. Ce système est un mélange de concepts bien connus et de nouvelles fonctionnalités pour optimiser jouabilité et réalisme.

Des ordres simples sont donnés aux formations, limitant leur capacité à réagir à un changement soudain de priorité. Les ordres peuvent se poursuivent avant d’être changés. Les unités sont évaluées de façon habituelle par la taille, la qualité et le mouvement. Les formations sont activées les unes après les autres, au choix du joueur, mais doivent suivre l’ordre qu’elles ont reçu au début du tour, voire avant. Le jeu inclut le feu offensif et défensif, les tirs d’opportunité, la charge et la contre-charge, la retraite avant combat et la mêlée. Un grand nombre d' »interdictions » classiques sont transformées en options : par exemple, la cavalerie peut se déplacer de ZDC (zone de contrôle) à ZDC, mais est menacée par la contre-charge ou le feu d’opportunité. Une ZDC d’une unité puissante n’est donc pas la même que la ZDC d’une unité plus faible.

Le tour de jeu comprend une fin de tour aléatoire. Les joueurs ne sont jamais certains de disposer de toutes leurs formations, reflétant les problèmes de commandement durant toute bataille. En outre, la fatigue et la « friction » se traduisent dans des tours de jeu potentiellement plus courts à la fin. L’accent mis sur ​​le moral et l’usure, est un reflet de cette bataille qui fut une épreuve de détermination pour ces deux armées, denses et combattant pied à pied. Les joueurs devront choisir l’unité en tête qui conduira l’attaque et subira le premier feu. L’échec d’un test de moral peut faire la différence entre une attaque avortée ou une percée prometteuse.

Les scénarios :

  • La bataille complète
  • Hougoumont
  • d’Erlon attaque
  • Plancenoit

Le contenu de la boîte :

  • une carte de 108 cm par 75 cm (200 mètres par hexagone) en deux parties
  • diverses aides de jeu
  • un livret de règles
  • un livret de jeu
  • 16 cartes à jouer
  • 2 dés 6 faces

La fiche du jeu sur le site de l’éditeur ainsi que sur BoardGameGeek.

SGoodOn aime :

  • un jeu Français !
  • les graphismes de la carte et des unités
  • la qualité globale (règles en couleurs, pions « prêt à jouer »)
  • règles et temps de jeu abordables

 

SBadOn n’aime pas :

  • on a perdu non ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le août 27, 2015 par dans Hexasim, Napoléon, Waterloo, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :